Am Boden, Fenster, Leute und Leben...


 

 

Carole Isbérie


 
Agronome, docteur en Sciences de l'eau, chercheur dans le domaine de l'irrigation.
 
Première publication de photo en 1965 dans une revue jeunesse. J'avais alors un Agfa 6x6 "instamatic" que mon parrain m'avait offert lorsque j'avais 9 ans.
 
Autodidacte en photographie.
 
Premières expositions ou projections publiques dans le début des années 80. Auparavant, j'avais fait, comme beaucoup, du tirage de photographies noir et blanc. Mais, devant la multitude de négatifs noir et blanc non tirées (et d'ailleurs toujours en attente à ce jour), - notamment du fait de mes contraintes professionnelles (manque de temps)-, j'ai décidé de ne pratiquement plus faire que des diapos.
 
J'ai adhéré à la Fontaine Obscure lors de sa création par André-Paul Jacques en 1979 (carte d'adhérente n°11...), et ne l'ai plus quittée (présidente en 1992-1993). J'ai également collaboré à une agence d'illustration (AMIP, Agence Méditerranéenne d'Illustration Photographique) de 1985 à 1989.
 
Certains sujets m'attirent tout particulièrement : j'admire les formes de la nature, j'aime saisir le moment où leur couleur est transcendée par l'éclairage (naturel). Il s'agira, le plus souvent, de prendre un détail dont forme, texture ou couleur me semblent encore plus présentes grâce à l'objectif photographique.
 
En 1996, j'ai eu l'occasion de faire une exposition rétrospective d'une centaine de photographies dans une "maison-musée" à Pavlodar (Kazakhstan).